L’APFC décerne des prix à ses partenaires : Canards Illimités Canada et l’Université de l’Alberta

9/21/2020

Plus tôt aujourd’hui, l’Association des produits forestiers du Canada (APFC) a annoncé les lauréats de ses Prix d’excellence annuels, dont Canards Illimités Canada et le Département des ressources renouvelables de l’Université de l’Alberta, qui incarnent l’essence même du partenariat.

L’industrie forestière canadienne procure plus de 230 000 emplois dans plus de 600 collectivités d’un océan à l’autre, des petites villes rurales et nordiques aux plus grandes métropoles. Elle travaille aussi avec de nombreux représentants et partenaires des communautés qui contribuent au secteur forestier du Canada, notamment les lauréats de cette année :

Canards Illimités Canada (CIC), pour son initiative de gestion des forêts et des milieux humides

CIC s’est associé à des partenaires tels le secteur forestier pour concevoir et diffuser des outils de gestion et de conservation des forêts de grande qualité qui reposent sur de nombreuses années d’expérience et une base scientifique solide. En communiquant ses connaissances et ses points de vue aux aménagistes, biologistes et écologistes du secteur forestier canadien, l’équipe de CIC instaure des changements positifs et accomplit des progrès quantifiables quant à la conservation de l’habitat essentiel de reproduction et de nidification de la sauvagine dans la forêt boréale.

En tant que membres importantes de l’équipe du programme national des forêts boréales de CIC, Bev Gingras, chef des programmes de conservation de la forêt boréale, et Kylie McLeod, gestionnaire de l’équipe des pratiques exemplaires de gestion, mettent en œuvre des politiques et des pratiques positives et percutantes à l’avantage des gens et de l’environnement. Toutes deux sont heureuses de travailler avec des chefs de file en gestion des forêts de partout au Canada sur divers programmes et projets, particulièrement dans le cadre de l’initiative de gestion des forêts et des milieux humides. Cette initiative, un partenariat entre CIC, l’APFC et des entreprises membres de l’APFC (Alberta-Pacific Forest Industries, Canfor, Millar Western Forest Products Ltd., Tolko Industries Ltd., West Fraser Timber Co. Ltd. et Weyerhaeuser), vise à faire progresser la gestion des milieux humides.

Le Département des ressources renouvelables de l’Université de l’Alberta, pour son projet de gestion de l’écosystème par émulation des perturbations naturelles (GEEPN)

Le projet de GEEPN est une expérience à grande échelle sur la coupe à rétention variable qui a pour but de tester les effets de la structure de la forêt résiduelle sur l’intégrité de l’écosystème et la régénération des peuplements. Modèle de collaboration efficace entre des chercheurs, des organismes gouvernementaux et l’industrie, le projet est reconnu au Canada et à l’étranger. Il représente un vecteur de formation important pour la prochaine génération de professionnels de la foresterie : 25 chercheurs, plus de 80 étudiants des cycles supérieurs et plus de 250 assistants à la recherche y ont contribué dans les 20 dernières années. Les études effectuées ont mené à l’élaboration de pratiques novatrices qui sont mises en œuvre dans l’industrie, amorçant le passage à une gestion des forêts adaptée et évolutive.

Ellen Macdonald, professeure d’écologie forestière et directrice du Département des ressources renouvelables de l’Université de l’Alberta, a exprimé sa joie quant à la reconnaissance du solide partenariat formé il y a 24 ans pour l’étude expérimentale de GEEPN. Mme Macdonald étudie depuis 30 ans l’écologie des forêts nordiques, particulièrement leur régénération, la dynamique des peuplements, les communautés végétales des sous-bois et les relations entre celles-ci.

« Par ses Prix d’excellence, l’APFC reconnaît le travail incroyable effectué dans le secteur et célèbre les réalisations de partenaires comme Canards Illimités Canada et l’Université de l’Alberta, qui sont réellement un prolongement de son équipe de la foresterie au Canada, indique Derek Nighbor, président et chef de la direction de l’APFC. Les partenariats sont essentiels à nos activités de gestion durable des forêts, de soutien des écosystèmes locaux et de production des avantages économiques, environnementaux et sociaux des forêts et des produits forestiers pour la population canadienne. Notre industrie s’enrichit des apports de ses partenaires, et nous remercions les équipes de CIC et de l’Université de l’Alberta pour leurs travaux novateurs. »

Pour en savoir plus sur les lauréats des Prix d’excellence de l’APFC et pour en voir des photos et des vidéos, rendez-vous au www.laforesteriepourlavenir.ca.

L’APFC est le porte-parole, au Canada et à l’étranger, des producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie canadienne des produits forestiers a un chiffre d’affaires de 73,6 milliards de dollars par année, ce qui représente 12 % du PIB manufacturier du Canada. Elle a des activités dans plus de 600 collectivités et procure 230 000 emplois directs et plus de 600 000 emplois indirects d’un océan à l’autre, ce qui en fait l’un des principaux employeurs au pays.

Pour en savoir plus, communiquez avec :

Kerry Patterson-Baker

Vice-présidente, Communications

c : kpatterson-baker@fpac.ca

t : 613 563-1441, poste 314

Suivez-nous sur Twitter : @FPAC_APFC

Classé sous:

Plus de messages

Le secteur forestier voit d’un bon œil les efforts des ministres pour promouvoir l’importance de la foresterie canadienne
Lire ceci
Le secteur des produits forestiers prêt à aider le Canada à mieux bâtir et à stimuler la reprise économique
Lire ceci
Lisa Raitt est nommée championne des communautés par le secteur canadien des produits forestiers
Lire ceci