Le secteur forestier canadien accueille le nouveau groupe consultatif pour la carboneutralité

2/26/2021

Hier, Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, a annoncé la nomination des membres du Groupe consultatif pour la carboneutralité du gouvernement fédéral.

L’Association des produits forestiers du Canada (APFC) accueille favorablement l’initiative du ministre Wilkinson visant à établir un groupe d’experts non partisan pour aider le gouvernement fédéral à tracer la voie vers l’atteinte de la carboneutralité d’ici 2050.

Voici ce qu’a déclaré le président et chef de la direction de l’APFC, Derek Nighbor, à la suite de l’annonce :

« Le secteur forestier du Canada était l’un des rares à appuyer le Protocole de Kyoto, il a rapidement souscrit aux engagements de l’Accord de Paris et il répondra de nouveau présent pour contribuer à établir une économie carboneutre au Canada d’ici 2050.

Nous avons une occasion unique d’aller au-delà de la carboneutralité :

• en séquestrant le carbone et en réduisant les émissions au sol par la foresterie adaptée au climat et la gestion durable des forêts face aux risques accrus d’attaques de ravageurs, de sécheresse et d’incendies catastrophiques;

• en emprisonnant le carbone dans des produits du bois durables et des bâtiments en bois novateurs;

• en s’appuyant sur notre feuille de route éloquente en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans nos installations : les usines de produits forestiers du Canada ont réduit leurs émissions de près de 70 % depuis le début des années 1990, et peuvent en faire encore plus;

• en utilisant des produits qui seraient autrement des déchets de bois pour rendre nos activités plus écologiques et fournir des matériaux faibles en carbone et des biocarburants permettant à d’autres industries de se décarboniser.

Les forêts exploitées du Canada et les produits forestiers fabriqués au pays peuvent nous aider à lutter contre le changement climatique et à stimuler la reprise économique après la pandémie.

Nous avons bien hâte de collaborer avec le Groupe consultatif pour la carboneutralité pour tirer parti du plein potentiel environnemental et économique de notre secteur, de sa main-d’œuvre et des communautés forestières du pays. »

L’APFC est le porte-parole, au Canada et à l’étranger, des producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie canadienne des produits forestiers a un chiffre d’affaires de plus de 77 milliards de dollars par année. Elle a des activités dans plus de 600 collectivités et procure 230 000 emplois directs et plus de 600 000 emplois indirects d’un océan à l’autre, ce qui en fait l’un des principaux employeurs au pays.

Pour en savoir plus, communiquez avec :

Kerry Patterson-Baker

Vice-présidente, Communications

c : kpatterson-baker@fpac.ca

t : 613 563-1441, poste 314

Suivez-nous sur Twitter : @FPAC_APFC

Classé sous:

Plus de messages

Le secteur forestier canadien se réjouit des investissements fédéraux pour stimuler l’innovation en vue d’un avenir carboneutre
Lire ceci
Pour le secteur forestier canadien, le plan d’urgence de 107 milliards de $ est une première étape essentielle
Lire ceci
LE SECTEUR FORESTIER CANADIEN EST PRÊT POUR GLOBE 2020 : LES PRODUITS FORESTIERS CONTRIBUERONT À L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE
Lire ceci